GLOBEX CROIT AU POTENTIEL DE L’ANCIENNE MINE PIERRE-BEAUCHEMIN

Les Entreprises minières Globex ont mis la main sur l’ancienne mine Pierre-Beauchemin, située à 14 km au nord-ouest de Rouyn-Noranda.

Cette transaction a été concrétisée par un échange de propriétés avec la minière Iamgold.

Goldex obtient la mine Beauchemin et la propriété Porcupine-West, à l’ouest de Duparquet, cédant en retour les propriétés Lac à l’Eau Jaune et Rich Lake.

La mine Pierre-Beauchemin, autrefois nommée Eldrich, a été exploitée par la compagnie Cambior entre 1989 et 1993, livrant plus de 240 000 onces d’or. Avec un prix de l’or qui dépasse les 2300 $ l’once, Globex croit qu’il est temps de se pencher à nouveau sur le potentiel de cette ancienne mine.

L’or avait terminé l’année 1988 à 410 $ l’once, rappelle Jack Stoch, président de Globex. La mine a fermée par manque de ressources, basé sur le prix de l’or de l’époque. Il est aujourd’hui six fois plus élevé. Peut-être que le minerai qui n’était pas une ressource exploitable à l’époque peut aujourd’hui être miné. À première vue, le changement du prix de l’or et le concept géologique nous disent qu’il y a un potentiel encore. On verra, c’est ça les risques de l’exploration.

M. Stoch ajoute que la compagnie va compiler et modéliser en trois dimensions toute l’information historique sur cette mine afin d’augmenter les ressources et définir des cibles de forage plus en profondeur ou dans une orientation nord-sud.

Autre site prometteur

Le président de Globex mise aussi sur le potentiel de la propriété Porcupine West, qui s’étend sur une distance de plus de 14 km sur la faille Destor-Porcupine.

C’est une des deux plus importantes failles pour la mise en place de l’or en Abitibi. Plusieurs mines se retrouvent déjà sur cette faille, autant au Québec qu’en Ontario. Les forages ont identifié aussi plusieurs zones aurifères sur cette propriété. C’est un autre cas où ça prend peut-être de nouveaux yeux pour voir tout le potentiel, fait valoir Jack Stoch.

2024-07-09T19:26:38Z dg43tfdfdgfd