LE DOSSIER D'AGRESSION SEXUELLE DE FRANK STRONACH EST DE RETOUR EN COUR

BRAMPTON, Ont. — Une audience est prévue lundi au tribunal de Brampton, en Ontario, dans le dossier de l'homme d'affaires milliardaire Frank Stronach, accusé d'avoir agressé sexuellement dix personnes.

Stronach, âgé de 91 ans, a été inculpé pour la première fois le mois dernier de cinq infractions sexuelles impliquant trois personnes, suivi peu après par huit autres accusations impliquant sept personnes.

Des documents judiciaires montrent que les accusations comprennent le viol, la tentative de viol, l'attentat à la pudeur, la séquestration et l'agression sexuelle.

Elles portent sur des incidents présumés remontant à 1977 et aussi récemment que cette année.

L'avocat de Stronach, Brian Greenspan, a déclaré que son client nie toutes les allégations portées contre lui et envisage de défendre «vigoureusement» sa réputation.

Dans un communiqué publié vendredi dernier, M. Greenspan a ajouté que Stronach restait présumé innocent et répondrait aux allégations devant le tribunal.

Stronach est devenu l'une des personnes les plus riches du Canada en tant que fondateur du géant des pièces automobiles Magna, une entreprise qu'il a créée dans son garage en 1957.

Il a également fondé The Stronach Group, une entreprise spécialisée dans les courses de chevaux, et a créé Stronach International, une entreprise axée sur les aliments biologiques et la «mobilité microélectrique», en 2018.

Stronach a démissionné de son poste de président de Magna en 2011 et a fondé son propre parti politique dans son pays natal, l'Autriche, l'année suivante.

La Presse Canadienne

2024-07-08T12:51:09Z dg43tfdfdgfd